The VICEChannels

      photographie i-D Staff 25 janvier 2016

      pourquoi il faut se souvenir du grand photographe saul leiter

      Du dernier film de Todd Haynes, Carol, à la photo de rue contemporaine, le travail de Saul Leiter, photographe américain, continue d'influencer les nouvelles générations.

      pourquoi il faut se souvenir du grand photographe saul leiter pourquoi il faut se souvenir du grand photographe saul leiter pourquoi il faut se souvenir du grand photographe saul leiter
      Harlem, 1960

      Si vous avez été séduits par l'atmosphère qui règne en maitre dans le film Carol, nominé aux Oscars, vous pouvez remercier le réalisateur Todd Haynes -mais peut-être plus encore Saul Leiter, ce grand photographe américain. Une exposition à Londres fait se côtoyer les photographies de Leiter et quelques captures du film de Haynes, pour en faire ressurgir l'influence. Le réalisateur s'était exprimé à ce sujet, célébrant l'oeuvre du grand photographe en ces termes : ''Il est tout à fait normal et légitime à l'heure d'aujourd'hui de s'inspirer de son travail, alors que Saul Leiter parvient à retranscrire avec intelligence et brio les liens qui existent entre l'art et la photographie.'' 

      Taxi, ca. 1957

      Si l'on fait aujourd'hui référence à Leiter, le photographe n'a pourtant connu la gloire qu'à la fin de sa vie. Ses images Kodachrome - obstruées par la venue d'une voiture, de la neige ou de la pluie - représentent comme jamais le New York des années 1950 et 60. Tout comme les photographes Ruth Orkin, Helen Levitt, Esther Bubley ou encore Vivian Maier, Leiter n'a cessé d'influencer l'histoire d'amour entre deux femmes, Cate Blanchett et Rooney Mara que peint Haynes dans son dernier film. "Leiter est connu pour avoir photographié, planqué derrière les fenêtres, en jouant des effets de lumière et de réflexion, expliquait Haynes. Son oeuvre est très impressionniste : ces cadres obstrués, sa palette en demi-ton et sa lumière flashy qui illumine l'image en témoignent. Je suis très fier que les gens puissent voir ses photographies et penser : Wow, c'est aussi le film. Cela représente beaucoup pour moi.''

      Saul Leiter: Retrospective à la galerie Photographers du 22 janvier au 3 Avril 2016

      Snow, 1960

      Carol Brown, Harper's Bazaar, ca. 1958

      Postmen, 1952

      Daughter of Milton Abery, 1950

      Straw Hat, ca. 1955

      Through Boards, ca. 1957

      Foot on El, 1954

      Soames Bantry, Nova, 1960

      Crédits

      Texte : Stuart Brumfitt
      Photographie : Saul Leiter. Courtesy Howard Greenberg Gallery, New York 

      Rejoignez i-D ! Suivez-nous sur Facebook, sur Twitter et sur Instagram.

      Tags:photographie, portfolio, saul leiter, photo de rue, new york, harlem, carol

      comments powered by Disqus

      Aujourd'hui sur i-D

      Plus d'i-D

      featured on i-D

      encore